Large déploiement policier

Le Honduras a envoyé dimanche 600 policiers aux frontières dans le cadre de l'état d'urgence.
Keystone Le Honduras a envoyé dimanche 600 policiers aux frontières dans le cadre de l'état d'urgence.

Le Honduras a envoyé dimanche plus de 600 policiers aux frontières avec le Salvador, le Guatemala et le Nicaragua dans le cadre de l'état d'urgence décrété jeudi face à l'augmentation des activités des bandes criminelles et pour renforcer la stratégie de récupération des territoires de non-droit, a indiqué la Police militaire (PMOP).

Ces renforts visent à "empêcher l'entrée" dans le pays "de membres de structures criminelles" depuis les pays voisins et notamment du Salvador, a expliqué le porte-parole de la PMOP.

La "guerre" contre les gangs menée par le président salvadorien Nayib Bukele a conduit à la détention depuis le début de l'année de quelque 58'000 personnes. 

GE: affluence record au Festival Filmar

Le Festival Filmar en América Latina, qui s'est tenu à Genève et ses environs, a battu son record de fréquentation. La manifestation dédiée au cinéma indépendant latino-américain a attiré plus de 20'000 spectateurs en 10 jours.

Quelque 66 films ont été projetés, dont 25 étaient des avant-premières suisses. Les longs-métrages proposés venaient de 18 pays ont rappelé les organisateurs dimanche dans un communiqué.

Le Prix du public a été décerné au film "Un lugar llamado dignidad" du réalisateur Matias Rojas Valencia. L'histoire porte sur la "Colonia Dignidad", une secte dirigée de 1961 à 2010 par le prédicateur allemand Paul Schäfer, rendu coupable d'abus sur enfants.

L'affiche de l'édition 2022 du festival Filmar en América Latina.
DR L'affiche de l'édition 2022 du festival Filmar en América Latina.

2,5 mrds volés au fisc récupérés

L'Irak a récupéré une partie des 2,5 milliards de dollars volés au fisc, selon le Premier ministre.
Keystone L'Irak a récupéré une partie des 2,5 milliards de dollars volés au fisc, selon le Premier ministre.

L'Irak a récupéré "une partie" des 2,5 milliards de dollars frauduleusement retirés d'un compte bancaire du fisc, a annoncé dimanche le Premier ministre, appelant toute personne impliquée dans ce scandale à se rendre et à restituer les fonds publics subtilisés.

Il a annoncé qu'un des hommes d'affaires impliqués dans l'affaire avait rendu un peu plus de 125 millions de dollars, sur les plus d'un milliard qu'il a "avoué" avoir obtenus. Il sera ainsi remis en liberté sous caution, en échange du reste de l'argent.

L'affaire, médiatisée à la mi-octobre, a provoqué une vive indignation dans un Irak riche en pétrole et frappé par une corruption endémique.

Le président dans la rue

Le président mexicain Andres Obrador est descendu dans la rue pour une démonstration de force.
Keystone Le président mexicain Andres Obrador est descendu dans la rue pour une démonstration de force.

 Le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, est exceptionnellement descendu dans la rue dimanche à Mexico en soutien à sa propre politique. Une démonstration de force face à ses opposants avec en ligne de mire la prochaine élection prévue en 2024.

Le président de gauche nationaliste, très populaire après quatre ans au pouvoir, est arrivé au milieu d'une cohue de plusieurs milliers de sympathisants.

Il y a deux semaines, plusieurs dizaines de milliers de personnes avaient défilé à Mexico contre son projet de réforme électorale. Volontiers clivant, le président avait estimé que les manifestants défendaient en fait "le racisme, le classisme et la corruption".

Épiceries solidaires en vogue

Caritas poursuit son aide en Ukraine malgré les attaques russes sur plusieurs villes.
Keystone Caritas poursuit son aide en Ukraine malgré les attaques russes sur plusieurs villes.

L'année 2023 commencera par une explosion des coûts: les tarifs de l'électricité pourront augmenter de 60% pour certains ménages selon l'Office fédéral de l'énergie et les primes d'assurance-maladie grimperont en moyenne de 6,6%.

Du fait de cette hausse des prix généralisée, Caritas estime que de nombreuses familles risquent de tomber dans la pauvreté.

Dans ses épiceries solidaires, l'organisation constate déjà une hausse de la fréquentation: "Par rapport à 2021, on a 20% de clients en plus" note la directrice de Caritas Genève. A Lausanne, le constat est le même, la précarité touche de plus en plus de gens et fait augmenter le nombre de clients...

Grèce: ONG pour enfants sous enquête

Une enquête pour fraude et accusations de violences et abus sexuels a été ouverte en Grèce contre une ONG s'occupant d'enfants, a annoncé dimanche une source judiciaire. Fondateur de l'ONG, le père Antonios Papanikolaou a rejeté toutes ces accusations.

Cette ONG, L'Arche du Monde, a hébergé des centaines d'enfants depuis sa fondation et a reçu de nombreux prix.

Par précaution le gouvernement grec a cette semaine entièrement changé le conseil d'administration ainsi que la direction de l'ONG. "Les enfants sont en sécurité", a déclaré le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis à la chaîne Alpha TV, notant également que le dossier était "compliqué".

40 rebelles burundais tués

Les conflits en République démocratique du Congo amènent la population à fuir, ici au Nord-Kivu.
Keystone Les conflits en République démocratique du Congo amènent la population à fuir, ici au Nord-Kivu.

Quarante rebelles burundais des Forces nationales de libération (FNL) ont été tués dans une offensive conjointe des armées de la République démocratique du Congo et du Burundi dans le Sud-Kivu, a annoncé dimanche l'armée congolaise.

Depuis le mois d'août, des militaires burundais chargés de lutter contre les groupes armés sont officiellement présents dans le Sud-Kivu, dans le cadre de la force de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Est (EAC).

En juin, l'EAC avait décidé de mettre sur pied cette force régionale, chargeant les armées kényane et ougandaise de se déployer aux côtés des militaires congolais dans le Nord-Kivu et l'Ituri et les Burundais dans le Sud-Kivu.

Manif contre les frappes turques

Des milliers de Kurdes syriens ont manifesté dimanche contre les récentes frappes aériennes turques.
Keystone Des milliers de Kurdes syriens ont manifesté dimanche contre les récentes frappes aériennes turques.

Des milliers de Kurdes syriens ont manifesté dimanche à Qamichli, dans le nord-est de la Syrie, pour protester contre les récentes frappes aériennes turques visant cette région contrôlée par l'administration semi-autonome kurde, a rapporté l'AFP.

Les protestataires ont brandi le drapeau kurde rouge, jaune et vert, lançant des slogans hostiles au président turc Recep Tayyip Erdogan.

Ankara mène depuis une semaine une opération aérienne baptisée "Griffe-Epée" contre les forces kurdes en Syrie et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) en Irak, accusés par les autorités turques d'avoir perpétré l'attentat du 13 novembre à Istanbul.