Épiceries solidaires en vogue

Caritas poursuit son aide en Ukraine malgré les attaques russes sur plusieurs villes.
Keystone Caritas poursuit son aide en Ukraine malgré les attaques russes sur plusieurs villes.

L'année 2023 commencera par une explosion des coûts: les tarifs de l'électricité pourront augmenter de 60% pour certains ménages selon l'Office fédéral de l'énergie et les primes d'assurance-maladie grimperont en moyenne de 6,6%.

Du fait de cette hausse des prix généralisée, Caritas estime que de nombreuses familles risquent de tomber dans la pauvreté.

Dans ses épiceries solidaires, l'organisation constate déjà une hausse de la fréquentation: "Par rapport à 2021, on a 20% de clients en plus" note la directrice de Caritas Genève. A Lausanne, le constat est le même, la précarité touche de plus en plus de gens et fait augmenter le nombre de clients...

Déductions pour les primes maladie

Les Zurichois ont approuvé la hausse des déductions fiscales pour les primes maladie.
Keystone Les Zurichois ont approuvé la hausse des déductions fiscales pour les primes maladie.

Les Zurichois ont préféré dimanche d'un souffle un contre-projet du gouvernement à une initiative de l'UDC demandant une hausse des déductions fiscales pour les primes maladie. Elles passent de 2600 à 2900 francs par adulte. L'initiative proposait une hausse de 2600 à 3600 francs par adulte et de 1300 à 1500 francs par enfant.

Le contre-projet a été approuvé par 55% des votants. L'initiative a aussi été acceptée par 51,1% des citoyennes et des citoyens. A la question subsidiaire, 50,1% des Zurichois ont donné leur préférence au contre-projet.

Avec le contre-projet, le montant des déductions reste lié à l'indice national des prix à la consommation.

"oui" au tram Nations-Grand-Saconnex

A Genève, la réalisation de la ligne de tram Nations-Grand-Saconnex ne subira pas de contretemps.
Keystone A Genève, la réalisation de la ligne de tram Nations-Grand-Saconnex ne subira pas de contretemps.

Dans le canton de Genève, la réalisation de la ligne de tram Nations-Grand-Saconnex ne subira pas de contretemps. Un référendum avait été lancé contre la constitution, au profit de l'Etat de Genève, d'emprises sur des terrains propriété de la commune.

Invités à se prononcer dimanche, les électeurs du Grand-Saconnex ont accepté ce transfert à une majorité de 51,54%. Le nombre de "oui" s'est élevé à 1485, contre 1396 "non". La ligne de tram Nations-Grand-Saconnex doit être mise en service en 2026.

L'investissement se monte à 193 millions de francs. La Confédération subventionne 40% du budget. Le taux de participation a atteint 38,84%.

Bienne privée de budget

Les Biennois n'ont voulu aucune des deux variantes soumises pour les impôts.
Keystone Les Biennois n'ont voulu aucune des deux variantes soumises pour les impôts.

La Ville de Bienne sera privée de budget au début de l'année prochaine. A l'issue d'une campagne animée, les citoyens ont refusé dimanche par près de 70% des votants les deux variantes du budget qui intégraient chacune une hausse d'impôts.

La population a désavoué la majorité de gauche du Conseil de Ville qui avait soutenu deux variantes du budget. La participation s'est élevée à 31%.

Le Conseil municipal devra maintenant élaborer une nouvelle mouture du budget pour la soumettre au peuple. "Mais en attendant la Ville de Bienne n'aura aucune base légale pour prendre des décisions", a précisé la directrice des Finances Silvia Steidle. 

VD/incendie: un mort à St-Légier

Un homme a perdu la vie dimanche matin dans l'incendie d'un chalet isolé, situé sur la commune de St-Légier-La-Chiésaz (VD). Son épouse a pu être sortie des flammes et, gravement blessée, conduite au CHUV. Les secours sont arrivés rapidement sur place. Le chalet était alors "totalement la proie des flammes." selon la police vaudoise.

Hausse des allocations pour enfant

Le Valais a également décidé dimanche d'une hausse générale des allocations familiales.
Depositphotos Le Valais a également décidé dimanche d'une hausse générale des allocations familiales.

Le Valais a également décidé dimanche d'une hausse générale des allocations familiales. Il a suivi à une large majorité le Parlement et le gouvernement cantonal. Ce résultat ne sera peut-être pas définitif.

La population valaisanne a soutenu cette révision qui octroie une hausse de 30 francs, le montant passant ainsi de 275 à 305 francs par mois, par enfant. Les allocations de formation passent, elles, à 445 francs, soit une hausse de 20 francs par mois.

52'227 personnes s'y sont montrées favorables (61,94%), contre 32'094. L'objet a mobilisé 38,85% de l'électorat. Coût supplémentaire de la mesure: entre 22 et 25 mio de francs environ.

BS/votations:neutralité carbone en 2037

Bâle-Ville devrait atteindre la neutralité climatique en 2037, selon la votation de dimanche.
RTS Bâle-Ville devrait atteindre la neutralité climatique en 2037, selon la votation de dimanche.

Bâle-Ville devra atteindre la neutralité climatique d'ici à 2037. Les citoyens bâlois ont préféré un contre-projet du gouvernement à une initiative qui exigeait que l'objectif zéro gaz à effet de serre soit atteint en 2030.

Selon les résultats définitifs, l'initiative "pour un canton de Bâle-Ville respectueux du climat" lancée par les milieux de gauche a obtenu 56,7% de "oui". Mais près de 64,1% des citoyens ont approuvé le contre-projet et 61,9% l'ont préféré à l'initiative. La participation a atteint 43,5%, a indiqué la chancellerie.

"Atteindre cet objectif sera tout sauf facile", a déclaré le président du gouvernement bâlois Beat Jans (PS).

"oui" au suicide assisté en EMS

Le Valais accepte une loi qui encadre la pratique de l'assistance au suicide en EMS.
RTS Le Valais accepte une loi qui encadre la pratique de l'assistance au suicide en EMS.

Les Valaisans ont largement accepté dimanche une loi qui encadre la pratique de l'assistance au suicide en institution. La nouvelle loi garantit aussi l'accès aux soins palliatifs.

La loi sur les soins palliatifs et l'encadrement de la pratique de l'assistance au suicide en institution (LSPASI) a été acceptée par 76,55% des votants. La participation s'est élevée dimanche à 38,8%.

Dans le Haut-Valais, où en 2021 un seul EMS autorisait ses résidents à recourir à l'aide au suicide, l'objet a également été largement approuvé (65,47%). Le clivage géographique observé lors des débats au Parlement ne s'est donc pas confirmé dans les urnes.