Fusillade dans une école primaire

Des enfants montent dans un bus scolaire d'une école primaire à Uvalde, où une fusillade a éclaté.
Reuters Des enfants montent dans un bus scolaire d'une école primaire à Uvalde, où une fusillade a éclaté.

Quinze personnes ont été tuées - 14 enfants et un enseignant - dans une fusillade qui a endeuillé mardi une école du Texas, a annoncé le gouverneur de l'Etat, Greg Abbott.

Le tireur "a tué, d'une façon atroce et insensée, 14 élèves et il a tué un enseignant", a déclaré le gouverneur, en précisant que le suspect, âgé de 18 ans, était également décédé. Le drame a frappé l'école primaire Robb de la ville d'Uvalde, située à environ 130 kilomètres à l'ouest de San Antonio.

Aucune précision sur les circonstances de l'attaque n'a été donnée pour l'heure. Mi-mai, les USA ont déjà été endeuillés par une tuerie de masse raciste survenue à Buffalo (10 morts).

Les affiches des quarts connues

Outre Suisse-USA, un choc Suède-Canada figurera au menu des quarts du Mondial en Finlande, jeudi. Les autres affiches opposeront l'Allemagne à la Tchéquie et la Finlande à la Slovaquie.

Dans les derniers matches de poules mardi, le Canada a étrillé la France 7-1 et la Finlande a battu la Tchéquie  3-0. Un peu plus tôt, la Slovaquie avait décroché de justesse son billet pour les quarts en écrasant le Danemark 7-1, dans le groupe A. La Suisse est arrivée 1re de cette poule avec 20 points en 7 matches.

Dans la poule B, la Finlande est ressortie en tête avec 19 points, contre 18 à la Suède (2e). Les compteurs sont désormais remis à zéro.

USA/dette russe: levée de l'exemption

Les USA ont décidé de mettre fin, à partir de mercredi, à une exemption permettant à Moscou de payer ses dettes en dollars, a annoncé le Trésor américain. La décision pourrait précipiter le pays dans le défaut de paiement.

La Russie ne pouvait déjà plus rembourser sa dette avec des dollars détenus dans des banques américaines, dans le cadre des sanctions renforcées prises par les Etats-Unis le 5 avril suite à l'invasion russe de l'Ukraine.

L'annonce intervient deux jours avant la prochaine échéance de paiement pour Moscou, qui porte sur un peu plus de 100 mio de dollars d'intérêts sur deux obligations, dont l'une ne pouvant explicitement pas être payée en roubles.

Indépendance financière offerte à l'OMS

Tedros Adhanom Ghebreyesus a été reconduit à la tête de l'OMS pour cinq ans.
Reuters Tedros Adhanom Ghebreyesus a été reconduit à la tête de l'OMS pour cinq ans.

Les Etats membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont accepté mardi de changer la façon dont ils la financent. Ils veulent lui donner les moyens d'être plus réactive et de mieux choisir ses priorités.

"C'est un moment historique", s'est réjoui le directeur de l'OMS. Tedros Adhanom Ghebreyesus, seul candidat, a été réélu pour un second mandat de cinq ans par les Etats membres lors de l'Assemblée mondiale de la santé.

Après des contributions volontaires, le nouveau système va progressivement amener - sur une période d'une dizaine d'années - la part fixe du budget de l'OMS à 50%, contre seulement 16% pour le budget biennal 2020-2021.

Fribourg se rapproche du titre

Fribourg Olympic a étrillé Union Neuchâtel (93-46) dans le deuxième match de la finale des playoff de SBL. Irrésistibles, les Fribourgeois ne sont plus qu'à une victoire d'un 20e titre.

Tout a marché à la perfection pour Fribourg. Les joueurs se sont régalés en alignant les alley-oops, en empilant les lancers francs (un sans faute sur les 23 premiers tirés), en multipliant les interceptions (12 au total contre une seule à Union) et en démontrant envie et agressivité du début à la fin. 

Il faudrait un petit miracle, ou une résurrection, pour qu'Union s'impose samedi dans sa salle et ranime la flamme de l'espoir lors de l'acte III.  Olympic semble intouchable.

OMC/brevets: pas encore de position

Le conseiller fédéral Guy Parmelin.
Keystone Le conseiller fédéral Guy Parmelin.

Guy Parmelin estime encore "très difficile" de savoir si la ministérielle de l'OMC dans deux semaines peut aboutir à un succès. Il ne veut pas spéculer sur une volonté suisse de briser ou non le consensus sur la question des brevets.

"Nous attendons de voir comment sera le texte", a dit le conseiller fédéral à Davos (GR) au terme de ses deux jours au Forum économique mondial (WEF).

Quatre acteurs importants de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ont dévoilé un projet de texte sur un paquet dans lequel le commerce mondial répond à la pandémie. Avec d'autres membres, la Suisse est sous pression pour accepter une levée provisoire des brevets sur les technologies.

Pression russe accentuée sur l'est

La Russie s'est dite mardi bien déterminée à atteindre "tous ses objectifs" en Ukraine. Moscou a intensifié son offensive contre la dernière poche de résistance de la région de Lougansk.

Après avoir éloigné les forces russes des deux plus grandes villes du pays, Kiev et Kharkiv (nord-est), les Ukrainiens reconnaissent des "difficultés" dans le Donbass (est), formé par les provinces de Lougansk et de Donetsk, où la Russie a recentré son offensive.

Des combats sont notamment en cours pour le contrôle de la ville de Lyman, un noeud ferroviaire dont la prise constituerait un progrès important pour encercler la région, selon le chef des séparatistes prorusses de Donetsk.

UE/pétrole russe: déblocage espéré

Paris a estimé mardi après Berlin que le blocage par Budapest de l'embargo de l'UE sur le pétrole russe pouvait encore être surmonté dans les prochains jours, contredisant Viktor Orban qui juge un accord "très improbable".

"Etant donné la gravité des questions toujours ouvertes, il est très improbable qu'une solution complète puisse être trouvée avant le sommet extraordinaire" des chefs d'Etat et de gouvernement des 27 prévu les 30 et 31 mai, estime le Premier ministre hongrois.

Pays enclavé, sans accès à la mer, la Hongrie dépend du pétrole acheminé de Russie. Son dirigeant craint par conséquent que l'embargo cause "de sérieuses perturbations d'approvisionnement".