Fond - News: Faehndrich 15e en poursuite

Nadine Faehndrich a conclu le premier week-end de la CDM 2022/23 sur un 15e rang lors de la poursuite 20 km en skating. La Lucernoise, 17e sur 10 km classique la veille, a concédé 2'26"0 à la Suédoise Frida Karlsson à Kuusamo. Deuxième Suissesse en lice, Nadja Kaelin s'est classée 42e.

Pas de top-15 en revanche pour les hommes. Roman Furger, 52e du 10 km, a néanmoins effectué une superbe remontée dans la poursuite pour se classer 16e, juste devant Beda Klee.

Candide Pralong (31e) a échoué de peu hors des points dans une épreuve remportée par le Norvégien Johannnes Klaebo, déjà vainqueur en sprint vendredi et sur 10 km classique samedi.

Fond - News: Les Suisses loin du compte

Pour l'équipe de Suisse de fond, il n'y avait rien à chercher à l'occasion du coup d'envoi de la Coupe du monde à Ruka. En sprint, style classique, Nadine Faehndrich (17e) et Valerio Grond (21e) n'ont pas dépassé les quarts de finale.

Le champion du monde M23 de Davos et la Lucernoise avaient pourtant réussi dans le Grand Nord à susciter quelques espoirs après avoir réussi les 6e et 7e temps de la qualification. Mais leur chemin s'est arrêté dès le 1er tour à élimination directe.

Les premiers vainqueurs de la saison sont la Suédoise Emma Ribom et le Norvégien Johannes Hösflot Klaebo.

Fond - News: Les 3 coups vendredi

La Coupe du monde 2022/23 débute vendredi à Ruka, où la Suisse alignera une équipe "new look" en raison notamment de la retraite de son leader Dario Cologna. Cet hiver verra une révolution: messieurs et dames en découdront désormais sur des distances identiques.

Ainsi, chez les hommes, la course de distance la plus courte sera désormais de 10 km, alors que le skiathlon comprendra 20 km. Les femmes auront elles le redoutable honneur de disputer un 50 km à Oslo/Holmenkollen en fin de saison

Outre le quadruple champion olympique Cologna, Laurien van der Graaff et Jovian Hediger ont aussi rangé leurs skis. Nadine Faehndrich est donc la nouvelle cheffe de file de Swiss-Ski.

Saut à skis - News: Deschwanden loin des points

Gregor Deschwanden s'est raté lors de son saut à Wisla.
Gregor Deschwanden s'est raté lors de son saut à Wisla.

Débuts décevants en Coupe du monde pour les Suisses. Lors du premier saut à Wisla en Pologne, personne n'a réussi à se classer dans les points.

Après un vol à 116,5 m dans des conditions de vent difficiles, Gregor Deschwanden s'est contenté de la 42e place, manquant ainsi clairement la finale des 30 meilleurs. Le Lucernois de 31 ans a été le seul sauteur de Swiss-Ski à s'élancer. Dominik Peter et Sandro Hauswirth avaient échoué assez nettement lors des qualifications.

La victoire est revenue au régional de l'étape, Dawid Kubacki. Il s'agit de sa 6e victoire en carrière. Il a devancé le Norvégien Halvor Egner Granerud et l'Autrichien Stefan Kraft.

Saut à skis - News: Deschwanden le seul atout suisse

Les sauteurs à ski décollent ce week-end à Wisla en Pologne pour la plus longue saison de leur histoire. Pour l'instant, seul Gregor Deschwanden incarne les espoirs suisses.

Mais le Lucernois ne sait pas vraiment où il se situe au niveau international, faute de concurrence dans son propre camp. Killian Peier est absent depuis l'été en raison d'une inflammation du tendon rotulien, Dominik Peter saute actuellement à un niveau inférieur et Simon Ammann n'apparaît que très peu sur le tremplin.

Le Japonais Ryoyu Kobayashi, tenant du titre de la Coupe du monde et vainqueur du classement général de la Tournée, sera le grand favori cette saison.

Saut à skis - News: SAUT A SKIS: Killian Peier blessé

Le début de la Coupe du monde de saut se fera sans Killian Peier. Le Vaudois de 27 ans souffre d'une inflammation à un genou. Le week-end passé, il n'était que spectateur des championnats de Suisse qui se disputaient à Kandersteg.

Le médaillé de bronze des Mondiaux 2019 souffre d'une inflammation du genou qui l'a empêché d'effectuer des sauts d'entraînement depuis l'été. Ainsi, le coup d'envoi de la CDM début novembre à Wisla (Pologne) arrive trop tôt. "Mon genou a besoin d'encore un peu de temps pour la guérison", déclare le Vaudois dans un communiqué de Swiss-Ski.

Il ressent une amélioration qui lui laisse espérer un retour assez rapide sur les sautoirs.

Saut à skis - News: Simon Ammann continue

Simon Ammann n'est pas encore prêt à ranger ses skis.
Imago Simon Ammann n'est pas encore prêt à ranger ses skis.

Le suspense a duré longtemps autour de l'avenir de Simon Ammann. Désormais, c'est officiel, le quadruple champion olympique veut poursuivre sa carrière!

Comme Ammann l'a confirmé à SRF, il entend disputer sa 26e saison de Coupe du monde cet hiver. Le St-Gallois de 41 ans ne veut pas encore songer à la retraite malgré un été calme sur le plan sportif. "Auparavant, je planifiais tout autour du saut, désormais j'établis mon programme selon mes études".

Ammann ne communiquera que plus tard son programme. Il ne sera pas en lice au coup d'envoi de la saison début novembre en Pologne. Son corps n'étant pas encore à niveau physiquement, il vise plutôt la 2e partie de la saison.

Saut à skis - News: Quel avenir pour Ammann?

La saison d'été prend fin ce week-end avec la finale du Grand Prix à Klingenthal. Simon Ammann ne fait pas partie de la sélection suisse.

Le quadruple champion olympique ne s'est pas officiellement retiré, mais les chances de voir le Saint-Gallois de 41 ans disputer une 26e saison de Coupe du monde dès novembre deviennent toujours plus minces. Ammann n'est pas monté une fois sur un tremplin cet été.

Son entraîneur Martin Kuenzle ne sait actuellement pas exactement ce qu'Ammann a planifié. "S'il veut sauter, il devrait bientôt le communiquer. La balle est dans son camp", précise-t-il.